Connect with us

Haiti

Haïti – Humanitaire : Le PAM annonce une aide alimentaire d’urgence pour 700,000 haïtiens

Published

on


Haïti – Humanitaire : Le PAM annonce une aide alimentaire d’urgence pour 700,000 haïtiens
09/12/2019 09:33:25

Haïti - Humanitaire : Le PAM annonce une aide alimentaire d'urgence pour 700,000 haïtiens

Vendredi, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies (ONU), a annoncé l’intensification de ses opérations pour apporter une assistance alimentaire d’urgence à 700,000 personnes en Haïti.

« Les familles haïtiennes pauvres font face à une situation très dramatique. Le PAM et ses partenaires s’efforcent d’apporter une assistance d’urgence à un nombre croissant de personnes vulnérables », a déclaré Miguel Barreto le Directeur régional du PAM pour l’Amérique latine et les Caraïbes, qui se trouve en mission en Haïti pour trois jours.

Selon le PAM, plusieurs millions d’Haïtiens ont été durement touchés par la hausse des prix, l’affaiblissement de la monnaie locale et la baisse de la production agricole.

Rappelons que selon une étude nationale réalisée en août par la Coordination Nationale pour la Sécurité Alimentaire (CNSA) avec le soutien du PAM et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 2,6 millions de personnes souffrent d’« Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave » (Phase 3 sur l’échelle de 5 de l’IPC) et 1,046 millions (rural et urbain), sont en situation d’« Urgence humanitaire » (Phase 4 de l’IPC) soir un total d’environ 3.7 millions d’haïtiens en insécurité alimentaire (approximativement 35 % de la population) https://www.haitilibre.com/article-29220-haiti-humanitaire-plus-d-un-million-d-haitiens-en-situation-alimentaire-d-urgence.html

Les troubles sociaux et civils survenus au cours des trois derniers mois ont entravé les efforts de toutes les organisations humanitaires. Le transport de vivres du PAM vers de nombreuses communautés vulnérables, notamment via les principales routes reliant la capitale Port-au-Prince à l’Artibonite et au sud d’Haïti, a été affecté, limitant davantage l’accès à la nourriture des ménages les plus pauvres.

Récemment, la légère amélioration de la sécurité a permis au PAM de fournir une assistance alimentaire aux familles isolées depuis septembre. Au cours des trois dernières semaines, près de 23,000 personnes ont reçu une assistance alimentaire d’urgence dans le département du Nord-Ouest, défini selon le rapport du gouvernement comme une zone d’insécurité alimentaire aiguë. Le PAM fournit aux familles assez de nourriture pour un mois. et fournit également des espèces aux autres départements touchés par l’insécurité alimentaire. En novembre, 67,000 personnes ont reçu de l’argent pour acheter de la nourriture localement, à mesure que les marchés se redressent.

Cette année, le PAM a déjà répondu aux besoins alimentaires urgents de 138,000 personnes dans tout le pays. L’agence onusienne compte organiser de nouvelles distributions et livraisons chaque fois que la situation de sécurité le permettra.

« Malgré ces défis, nous nous sommes engagés à assurer la continuité de notre assistance. C’est réconfortant de voir les écoles rouvrir et les enfants assister aux cours, car nous leur fournissons également un repas chaud. Pour les familles pauvres, c’est souvent le seul repas que les enfants mangent dans une journée », a déclaré Barreto.

Rappelons que le programme d’alimentation scolaire du PAM fournit des repas à 300,000 enfants par an dans 1,200 écoles du pays et est considéré comme le plus grand filet d’assistance sociale en Haïti, mais seulement 60% des écoles ont réouvert depuis le début des troubles il y a trois mois.

Afin d’atteindre des zones difficiles ou impossibles d’accès par voie routière, le PAM a lancé une opération aérienne de trois mois à la fin du mois de novembre. Un hélicoptère Mi8-AMT affrété par le PAM assure un transport fiable du fret et du personnel de toute la communauté humanitaire. Il peut transporter jusqu’à 22 passagers ou 4 tonnes de fret.

Enfin, le PAM a considérablement augmenté son appui à l’agriculture locale conformément aux plans du gouvernement visant à revitaliser le secteur agricole afin de lutter contre l’insécurité alimentaire.

Afin de faire parvenir à intensifier son assistance et fournir des services humanitaires communs, le PAM lance un appel de fonds de 62 millions de dollars.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29220-haiti-humanitaire-plus-d-un-million-d-haitiens-en-situation-alimentaire-d-urgence.html
https://www.icihaiti.com/article-29327-icihaiti-humanitaire-debut-de-la-distribution-de-vivres-d-urgence.html
https://www.haitilibre.com/article-29163-haiti-flash-le-pam-va-distribuer-2-000-tonnes-de-rations-alimentaires-au-pays.html
https://www.haitilibre.com/article-29050-haiti-flash-le-gouvernement-haitien-demande-une-aide-alimentaire-d-urgence-aux-usa.html

HL/ HaïtiLibre

Source: Source link

Continue Reading

Haiti

Bahamas Government to Liberalize Investment Process for Areas Affected by Hurricane Dorian

Published

on

By

Hurricane Dorian caused US$3.5 billion in damages and losses, according to IDB and ECLAC.

NASSAU, The Bahamas, Friday January
17, 2020
– The
Government is looking to simplify investment requirements and expedite
investment applications for Bahamian and international investors for Abaco, the
Abaco Cays, and East End and West End, Grand Bahama, Prime Minister Dr Hubert
Minnis has announced.

“We will
liberalize the process of investment for the affected areas,” the Prime
Minister told hundreds of local and international delegates attending the
Hurricane Dorian Pledging Conference at the Baha Mar Convention Centre this
week.

“Hard and
difficult decisions must be made if we are to rebuild, rebuild quickly, smartly
and with resilience.”

Further
details are expected to be released in the weeks ahead, said Prime Minister
Minnis.

Representatives
of governments, multilateral agencies and financial institutions attended the
Pledging Conference, which was geared towards mobilizing recovering financing
for Hurricane Dorian. It was held under the theme ‘Rebuilding a Stronger and
More Resilient Bahamas’ and US$1.5 billion was pledged in recovery funding and
in-kind services, which was just under half the estimated losses and damage the
Category 5 hurricane caused when it made landfall in the archipelago in
September 2019.

Abaco and
Grand Bahama reconstruction and recovery efforts are expected to get a boost
from the event which was organized by the Government of The Bahamas in
partnership with the United National Development Programme (UNDP).

The Prime
Minister said the Conference and other such efforts are an essential part of
the rebuilding process.

The
Government has already prepared specific reconstruction delivery plans, which
have been cross-referenced with the US$3.4 billion damage and loss assessment
by the Inter-American Development Bank (IDB) and the United Nations Economic
Commission for Latin America and the Caribbean (UNECLAC).

The plans
focus on housing, the environment and debris clean up, education, health,
infrastructure and the economy. From the reconstruction delivery plans,
specific project concepts have been identified.

“Let me
re-emphasize that private sector, NGO and international contributions must be
aligned with the priority areas of the Government of The Bahamas,” said Prime
Minister Minnis.

He noted
that progress is being made on the ground on Abaco, the Abaco Cays and Grand
Bahama, including the removal of debris and the restoration of various
services.

“Despite the progress, someone visiting, especially Abaco and the Abaco Cays, these four months later, will be shocked by the scope and scale of the devastation and the enormous, complex and many challenges of rebuilding,” he added, stressing that there is still a “very long road ahead”.

Click here to receive news via email from Caribbean360. (View sample)

Source: Source link

Continue Reading

Haiti

Haïti – Actualité : Zapping…

Published

on

By


Haïti – Actualité : Zapping…
17/01/2020 10:29:20

Haïti - Actualité : Zapping...

7 ex-sénateurs portent plainte au CEP :

ALOMON (OPL), Dieupie Chérubin (KID), Ronald Lareche (VERITE), Nenel Cassy (FANMI LAVALAS) et Youri Latortue (AAA), portent plainte auprès du Conseil Électoral Provisoire, contestant la décision du Président Jovenel Moïse de mettre fin à leur mandat. Une démarche qui n’est pas supporté par les Sénateurs toujours en poste à la Chambre haute. Lire aussi : https://www.haitilibre.com/article-29760-haiti-flash-les-senateurs-reagissent.html

Croix-des-Bouquets : arrestation de 4 hommes armés :

Jeudi la Police Nationale d’Haïti (PNH) affectés au Commissariat de la Croix-des-bouquets a procédé à l’arrestation de 4 individus. Le premier a été arrêté avec en sa possession une arme illégale, les 3 autres ont été arrêté dans la zone de jumecourt (Tremblay 1). Au total 2 armes illégles ont été saisies.

Inauguration de la route Mombin Crochu/Vallières :

Ce vendredi 17 janvier aura lieu l’inauguration du tronçon de route Mombin Crochu / Vallières (Nord-Est) en présence du Président de la République Jovenel Moïse dans le cadre du programme baptisé « Louvri wout wo nòdès ».

« Les Haïtiens méritent un gouvernement réactif » :

« Les Haïtiens méritent un gouvernement réactif qui répond aux besoins économiques et sécuritaires. Le Chancelier Bocchit Edmond et moi avons discuté de la coopération, des questions régionales et de la nécessité d’un accord politique sur la formation du Gouvernement et d’un calendrier électoral en Haïti » a déclaré Michael G. Kozak, Secrétaire adjoint a.i. du Bureau des affaires de l’hémisphère occidental du Département d’État américain Lire aussi : https://www.haitilibre.com/article-29747-haiti-politique-jovenel-moise-n-abusera-pas-des-decrets-affirme-le-chancelier-edmond.html

L’opposition contre la dictature… :

Les signataires de l’opposition de l’accord de Marriott https://www.haitilibre.com/article-29254-haiti-politique-entente-politique-de-transition-texte-de-l-accord-de-l-opposition.html promettent d’utiliser tous les moyens pacifiques nécessaires afin d’empêcher le rétablissement par Jovenel Moise de la dictature dans le pays, annonçant la mise en place d’un mécanisme de concertation permanente permettant de mettre en application l’accord de Marriott.

Le Parti Fusion face au vide institutionnel :

Le Parti Fusion des sociaux démocrates haïtiens souligne la nécessité pour l’Exécutif d’adopter des dispositions pour combler le vide institutionnel au Parlement soutenant que les 10 sénateurs siégeant au grand corps ne peuvent pas poser d’actions constitutionnelles.

HL/ HaïtiLibre

Source: Source link

Continue Reading

Haiti

Haitian President Says He Wants to Reform Constitution

Published

on

By

HAVANA — Haitian President Jovenel Moïse says he wants to use his new power to rule by executive order to reform the constitution and make his country easier to govern.

In a statement Friday, Moïse said he was negotiating with opposition leaders to form what he called “a unity government” that would propose a constitutional reform that would go to a national referendum this year.

The constitutional reform would be aimed to strengthening Haiti’s presidency and executive branch, although the statement doesn’t not specify how it would do that.

Haiti’s 1987 constitution is seen by many observers as excessively dividing power between the executive and legislature in a way that fuels the country’s political instability and frequent deadlock.

Last year, for example, the country was unable to hold parliamentary elections because the parliament did not approve the budget necessary to hold the vote. As a result, the legislature was dissolved when members’ terms ran out at the start of 2020, and Moïse began to rule by executive order.

Haiti has been roiled by street protests and economic stagnation for much of Moïse’s nearly three years in office as opposition leaders demand his departure, saying he has mismanaged the economy and failed to take on corruption.

“We have a window of opportunity,” Moïse said. “I want to take it to fix what has been broken in the Haitian system for far too long and finally allow us to move forward.”

Opposition leader Andre Michel said he favored a constitutional reform but only after Moïse was pushed out of office.

“’We need a new constitution,” he said. “It will be put together by the transitional government, not Jovenel Moïse.”

Other opposition leaders did not immediately return phone calls seeking comment.

_____

Correspondent Evens Sanon in Port-au-Prince, Haiti, contributed to this report.

Source: Source link

Continue Reading

Trending